chateau de kergroadès Index du Forum
chateau de kergroadès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

L'herbier

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    chateau de kergroadès Index du Forum -> les alentours du domaine -> Les jardins -> Le jardin des simples
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Renarde
Duchesse de Poudouvre
Duchesse de Poudouvre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2010
Messages: 2 529
Localisation: Partout où n'est pas sa belle-doche

MessagePosté le: Jeu 24 Juin - 15:11 (2010)    Sujet du message: L'herbier Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Dans le jardin des simples il y a une petite remise, et dans cette remise il y a un livre, et dans ce livre sont soigneusement répertoriées par ordre alphabétique les plantes médicinales que la jeune femme à pu rencontrer dans sa vie.

Citation:
Fiche 1 Achillée millefeuille (Herbe aux charpentiers) : (saignements/plaies/ulcères/ digestion)

Description
Plante vivace de 30 à 60 centimètres, commune dans les terres en friche, le long des talus et des boqueteaux. Sa tige dressée, dure, donne à son sommet des ramifications porteuses de bouquets floraux blancs en corymbes denses. Ses feuilles alternes sont étroites, très finement découpées, poilues. On emploie les sommités fleuries.

Propriété
Utilisée depuis l’antiquité pour es plaies qui saignent et les ulcères persistants, l’Achillée millefeuille est utilisée de nos jours devant tout saignement externe ou interne. En effet, par son astringence, l’Achillée tarit les saignements de nez, les saignements hémorroïdaires, apaise les règles trop abondantes et diminue ou fait disparaitre les hémorragies entre les règles. Il aide aussi à la cicatrisation des paies variées et améliore la circulation veineuse surtout celles du petit bassin chez les femmes. Utilisé aussi en tonus stomachique pour faciliter la digestion.

Utilisation
=> En usage interne : préparer une infusion avec 30g de sommités fleuries à faire infuser durant 10 minutes dans un litre d’eau bouillante. En absorber deux à trois tasses par jour.

=> En usage externe : préparer une décoction avec 50g de sommités fleuries à faire infuser pendant 20 minutes dans 1 litre d’eau bouillante. Elle est utilisée en lavages et en compresses en cas de plaies, d’hémorroïdes.

Localisation
Présente en Bretagne, très répandue.



Citation:
Fiche 2 Adonis (régule le rythme cardiaque/ action cardio-vasculaire)

Description
L’adonis de printemps est la seule espèce officinale. C’est une petite plante ressemblant à l’Anémone, de 10 à 30 centimètres de hauteur, qui pousse sur les plateaux calcaires. On la trouve dans les Causses, les Cévennes, les Vosges. Ses fleurs sont jaunes vives, ce qui la différencie de l’Adonis d’été et d’automne, qui portent des fleurs rouges. Ses feuilles sont d’un vert franc, finement découpées, ciselées.

Propriété
L’adonis contient des substances appelées hétérosides qui ont une remarquable action cardio-vasculaire, tonicardiaque, régularisant le rythme cardiaque, activant la circulation et faisant remonter la tension artérielle. L’adonis améliore indirectement les fonctions rénales et diurèses en faisant fondre les œdèmes d’origine cardiaque. L’utilisation de cette plante pose des problèmes car les hétérosides qu’elle recèle sont dangereux, il faut donc ce méfier de toute automédication.

Utilisation
=> En infusion : 2 g de feuilles dans 200g d’eau à faire bouillir 10 minutes, uniquement à titre indicatif. Traitement de longue haleine chez les hypotendus ou des sujets ayant un myocarde affaibli.

Localisation
Dans les régions montagneuses, inexistante en Bretagne. Il faudra donc les faire importer.



Citation:
Fiche 3 Agaric du Chêne (saignement/ petites hémorragies)

Description
Agaric à amadou, ou Amadou des chirurgiens. C’est un champignon qui pousse généralement en Europe, sur les troncs d’arbres âgés : Hêtres, Chênes surtout. Il donne l’Amadou. Il est battu au maillet, pour l’assouplir, la partie moyenne du champignon est préalablement trempée dans l’eau. Dans une second temps après dessiccation, on obtient l’Amadou officinal qui est épais, souple et moelleux.

Propriété
L’Amadou très astringent, permet d’arrêter les saignements et les petites hémorragies, tel que les saignements de nez.

Utilisation

En pratique introduire dans la narine un petit tampon d’Amadou et presser extérieurement avec le doigt pendant quelques instants. Dans la plupart des cas, le saignement s’arrête très rapidement.

Localisation
Très répandu en Bretagne.



Citation:
Fiche 4 Aigremoine (morsure de serpent/ jaunisse/ cataracte/ digestion/ diarrhée)

Description
Eupatoire odorante, Eupatoire des Grecs, Herbes de St Guillaume. Elle pousse dans les lieux ombragés, à la lisière des bois, le long des haies. C’est une plante vivace, de 40 à 80 centimètre de haut. Sa tige est simple, dure et velue. Ses feuilles sont alternes, dentées, vertes au dessus et grisâtres en dessous. Elles adhèrent au bas de la tige. Ses fleurs ont 5 pétales, de couleur jaune, poussant de juin à septembre. Elles sont en grappes, dressées en épi. Leur calice fructifère porte des petits crochets et un ou deux akènes de forme conique.

Propriété
Dans l’antiquité, on lui attribuait des pouvoirs étendus. Elle servait au traitement de la jaunisse, de la cataracte et surtout antidotait les effets néfastes des venins de serpents. Rappelons qu’elle entre dans la composition de l’eau d’Arquebuse. Aujourd’hui on l’utilise en tant que stimulant des fonctions digestives, mais surtout pour ses propriétés astringentes dues à sa grande richesse en tanin. C’est un remarquable antidiarrhéique. Elle a aussi une action favorable dans les affections de la gorge et de la bouche.

Utilisation
=> Usage interne : Sur le plan pratique, on peut l’utiliser en tant qu’infusion. Elle constitue alors le classique thé des bois, dit aussi thé du nord. On fait infuser dans 1 litre d’eau bouillante pendant 5 minutes, 10 à 30g de feuilles et de fleurs. En absorber 2 à 3 tasses par jour. Il y aura intérêt à sucrer les infusions avec du miel.

=> Usage externe : On prépare une décoction qui servira en bains de bouche ou en gargarismes prolongés et fréquent, 5 à 6 fois par jour. La décoction se fera en faisant bouillir dans 1 litre d’eau 100 g de plante et en pratiquant ensuite une réduction au tiers. On peut aussi ajouter à cette décoction de la feuille de Ronce. Dans ce cas on mettra 50g d’Aigremoine et 50g de Ronce. Une action accessoire, localement en compresse : la décoction aide favorablement à résoudre les foulures et certaines luxations L’Aigremoine à une action tonique sur la peau.

Localisation
Présente en Bretagne à la lisière des bois ou à l’ombre des arbustes.



Citation:
Fiche 5 Ail (fortifiant/ vermifuge/ antiseptique/ purifie le sang/ antibiotique)

Description
Il faut le distinguer de l’Ail sauvage, dont il existe de nombreuses espèces. L’Ail cultivé est la « rose puante des Grecs ». Cette variété, à gros bulbe, est cultivée partout. C’est une bulbeuse vivace, originaire des steppes d’Asie centrale connue depuis la plus haute Antiquité. Il est alors très répandu sur les pourtours du bassin méditerranéen.

Propriété
Pour les anciens, c’était la panacée. On signalait surtout son action fortifiante puissante. On lui attribuait également des vertus protectrices contre les épidémies, la peste en particulier. Il était aussi apprécié comme vermifuge et pour ses propriétés antiseptiques. De nos jours c’est surtout pour ses effets sur l’appareil circulatoire qu’on l’apprécie. Il purifie le sang et stimule le cœur. C’est également un très bon antibiotique, il fait des merveilles lors des affections saisonnières, respiratoires, essentiellement. Antiseptique intestinal également.

Utilisation
=> En usage interne : A par la consommation crue ou cuite, qui est fortement recommandée, on peut consommer des décoctions d’Ail, en faisant bouillir dans un verre d’eau ou de lait deux ou trois gousse écrasée.

=> En usage externe : Vinaigre d’Ail sur des plaies purulentes
Localisation En culture partout en Bretagne



Citation:
Fiche 6 Airelle Noire (Diabète, cycles menstruels, vision nocturne, troubles intestinaux)

Description

Nommée aussi myrtille, Brimbelle ou raisin des bois, c’est un petit arbrisseau très commun dans le nord de la françoisie. L’Airelle pousse volontiers dans les régions montagneuses. On la trouve souvent parmi les Bruyères. Par ses feuilles et ses fruits elle ressemble au Myrte.
La plante à des dimensions modestes, 30 à 60 cm. Ses petites feuilles ovales sont brillantes et finement dentées. Les fleurs « en grelot » sont roses. Ce sont ses fruits qui sont utilisés. Ils se présentent sous forme de baies globuleuses, noires violacées, douces et sucrées à maturité.

Propriété
L’Airelle noire est utilisée pour régulariser les cycles menstruels chez les femmes, ainsi que pour les hémorroïdes. Elle est aussi utilisée comme antiseptique intestinal. Ses fruits contiennent aussi un principe antidiabétique qui régule le taux de sucre dans le sang. En outre l’Airelle améliore la vision nocturne.

Utilisation
Consommation de baies crues, en compote ou en sirop.

=> En décoction : Faire bouillir pendant 10 minutes, dans ¼ de litre d’eau, deux cuillérées à soupe de baies. Consommer deux tasses par jour. On peut utiliser cette décoction en compresse locales, ou en lavement hémorroïdaires.

Localisation
Difficile à trouver en Bretagne, il faut les faire importer.

_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:28 (2017)    Sujet du message: L'herbier

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    chateau de kergroadès Index du Forum -> les alentours du domaine -> Les jardins -> Le jardin des simples Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com