chateau de kergroadès Index du Forum
chateau de kergroadès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    chateau de kergroadès Index du Forum -> les alentours du domaine -> Les jardins -> Le jardin du vieux manoir
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Margot MLW
Dame de Bourg Blanc
Dame de Bourg Blanc

Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2010
Messages: 873
Localisation: Vannes

MessagePosté le: Lun 17 Mai - 16:25 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Oufff boire un coup...
Ca donne soif ce genre d'émotions...
Le cercle commence à se désagréger, mais leurs mains restent liées...
Margot sourit à Babette, et aussi Alex, qui a mauvaise mine, mais on lui dira rien... Au contraire, elle se dépèche d'aller le bisouiller lui aussi.


Babette!! Alex!! Contente de vous voir...
Belle cérémonie hein?


Puis le tour des invités, saluer ceux qu'elle n'a vu que de loin... Toujours un œil sur son ombre, qui la suit tranquillement... A le voir se mouvoir, on se dit qu'il est mieux en pleine nature qu'au milieu de la foule.

Pas la peine de saluer les mariés pour l'instant, ils sont très entourés... En désespoir de cause, se diriger vers les chopes...
_________________


Revenir en haut
MSN
Alex
Les invités

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2010
Messages: 20
Localisation: Gwened

MessagePosté le: Lun 17 Mai - 16:44 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

Alex entendit GS le remercier d'être venu .

C'est normal se dit il, pourquoi le remercier, il lui répondit, d'un geste amical, levant péniblement la main et...et....il comprendrait.
Il esperait bien le revoir à la taverne de Gwened bientôt .

Ensuite, Margot arriva .
Là aussi, il répondit d'un geste bref.
Belle cérémonie, il lui fit comprendre .

Elle regarda son petit fils dans les yeux et... il se retourna, en songeant, pourquoi se sentait il comme ça ? Il ne le savait pas .
Il ne voulait pas que ni Margot, ni Babette se sentent coupable de son état .

Il s'asseya sur un tronc d'arbre et réfléchissa, le gamin sur les genoux, les yeux dans le vide.


Revenir en haut
MSN
Eoghan
Les invités

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2010
Messages: 5
Localisation: Duché du Vannetais / Duché d'Alençon

MessagePosté le: Jeu 20 Mai - 00:22 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

Alors que la cérémonie se déroule sans encombre, sous les yeux à la fois intrigués et émerveillés du jeune garçon, il remarque finalement qu'une femme lui tend la main.
Le visage émacié du jeune blondinet se tourne vers elle, et la dévisage curieusement, pas vraiment conscient qu'il n'est pas très discret. Tout en ne se rappelant pas du nom, ce visage en question lui était familier. Comme cette impression qu'il y avait quelque chose d'important mais d'insaisissable à notre esprit. Alors les n'oeils verts examinent les traits, la couleur des yeux, le teint des cheveux, l'impression qui se dégage de ladite femme... Et au bout d'une minute, un nom lui vient en tête. 


Lastree.


La marraine de Maeve, qui avait veillait entre autre sur lui lorsque sa mère avait mis au monde Medb. Bien que tout ne lui revenait pas en tête, l'essentiel était là et revenu à la mémoire d'Eoghan. Alors d'un geste franc, il tendit son bras et se saisit de la main de Lastree, en lui adressant un sourire timide mais sincère, puis tourne à nouveau son regard vers les mariés, le cercle, et tout ceci qui allait bientôt finir.
_________________


Revenir en haut
MSN
Pelotine
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2010
Messages: 170
Localisation: Vannes

MessagePosté le: Jeu 20 Mai - 12:28 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

Un verre saisi , un sourire crispé , la mairesse de Brest a le levé de coude facile.
Elle se tient au bras de son époux , Taizo , prêvot actuel de Bretagne et rit aux plaisanteries des invités venant se présenter a elle.
Ses joues habituellement si pâles , rougissent au moindre compliment , mais surtout a cause de l'alcool que la jeune femme ingurgite.
Son père , Tatoo , qui pourtant est connu pour ses frasques , ses gueulantes et ses scandales , lui avait donné bonne éducation.
Bien qu'elle ai tenue de son franc parlé , et de ses sautes d'humeurs , elle se tenait convenablement , et souriait a ses interlocuteurs.
Un verre de plus dans le gosier , et la voici volontier en train de rire aux éclats a la derniere bêtise que Taizo lui chuchote a l'oreille.
On se reprend , qu'elle se dit la tite brune , pas besoin de se faire remarquer maintenant.
Taizo ne parlait pas , ce qui finissait de la crisper ... elle lâcha son bras , pour se diriger vers un autre groupe de personnes.

Elle tombe sur Trilo qui hurle " LE BISOU LE BISOU " , elle se dirige donc vers lui , lui donne le bonjour et sourit , en regardant l'ensemble des invités dont elle est entourée.

_________________


Revenir en haut
Chimera


Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2010
Messages: 17

MessagePosté le: Jeu 20 Mai - 21:59 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

Verres d'un côté, joyeux bavardages de l'autre, et mains tendues...
Elle a cessé de monopoliser les mariés, les ayant égoïstement eu pour elle toute seule un bon moment et salués en preums. Il est temps qu'ils profitent de leurs invités. Après une dernière accolade, elle les a donc laissé profiter de leur journée.
Chimera n'a désormais d'yeux que pour le petit trio familial qui n'a qu'à peine bougé depuis la fin de la cérémonie. Une marraine, et deux petiots... dont l'un est déjà un jeune homme.
Elle fait un paix vers eux, lorsqu'une voix lointaine interpelle son oreille. Babette regarde dans sa direction, mais elle ne peut pas changer de trajectoire. Pas tout de suite.
Elle salue l'aede de la main, d'une main qui dit: "ne te sauve pas d'ici avant que nous ayons parlé, et que tu m'aies expliqué qui est le petit d'homme aux manières singulières qui te suit comme ton ombre."
Si ce petit être est son fils, elle comprendra, alors, le léger délai qu'elle doit infliger à leurs retrouvailles...
Quelques pas plus tard, elle se trouve en face de trois des plus beaux trésors de sa vie...


Demat, Aedhan... Maeve...
Lastree...


Elle les regarde tous les trois, la gorge nouée, regrettant que ses bras ne soient pas assez grands pour les embrasser tous trois simultanément.
C'est bien connu, premier arrivé, premier embrassé...
Les bras sont tout prêts, y'a plus qu'à...

_________________


Revenir en haut
Lastree
Les invités

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2010
Messages: 12

MessagePosté le: Ven 21 Mai - 00:09 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

[ Un grand bonheur ne vient jamais seul ... ]

Après un moment de flottement durant lequel l'enfant devenu homme, qui jadis jouait avec sa petite Maïa et partageait sa nourrice avec elle, sembla ne pas la reconnaitre, Eoghan accepta la main tendue et les rejoignit toute les deux.
Il serait aux premières loges pour saluer sa marraine ainsi que sa mère qui déjà s'approchait, il était l'héritier du Duché de Wened et sa place était sur le devant de la scène et non perdu parmi la foule des invités.

Elle sourit à Chimera, dont l'émotion de retrouver ses enfants pouvait se lire sur le visage, et poussa doucement ces derniers vers leur rousse mère, leur donnant ainsi le signal qu'ils attendaient tout deux avec la même impatience.
Elle aussi avait hâte de retrouver son amie et de pouvoir enfin la serrer dans ses bras ... son tour viendrait, elle le savait et prenait autant de plaisir à contempler leurs retrouvailles que si elle les vivait de l'intérieur.

Grand Sage et Lallie n'étaient pas loin et elle en profita pour les féliciter à son tour, il serait temps bientôt pour elle de quitter le domaine, mais elle tenait à les remercier de l'avoir invitée, malgré les tensions qui subsistaient entre la jeune femme et elle.

"C'était une très belle union et je vous remercie tout deux de m'y avoir conviée ... je vous souhaite de belles années de complicité, de tendresse, de lutte et de coup de gueules poussés ensemble contre vos détracteurs, de vie de famille en somme ..."

Elle sourit et poursuivit:

" Je gage que la Déesse ne tardera pas à bénir cette union, qui est celle de l'amour à n'en pas douter, n'en déplaise aux vilaines langues."


Elle ne soutint pas le regard de Lallie, ne voulant pas y lire le doute qui sans doute s'y inscrivait, elle était sincère et quoi que la jeune femme puisse en penser, elle l'avait toujours été. De son coté, elle avait finit par accepter que leur vision du monde soit à jamais différente, sans aigreur, ni volonté de vouloir lui imposer la sienne, qui pour être différente n'en était pas pour autant meilleure.
Elle avait fait la paix avec elle-même et n'attendait plus rien de la vie que ce qui poussait lentement en elle, la comblant bien au-delà de ce qu'elle s'était imaginé au départ.
_________________


Revenir en haut
Eoghan
Les invités

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2010
Messages: 5
Localisation: Duché du Vannetais / Duché d'Alençon

MessagePosté le: Ven 21 Mai - 13:57 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

La main qui avait pris la sienne lui avait mis du baume au coeur. Se sentant intrus au début en arrivant, il se sentait chez les siens maintenant que la cérémonie se terminait. Comme quoi, il fallait peu de choses pour parfois retrouver ce qu'il nous manquait. Regard vers Lastree avec un grand sourire. Les n'oeils se posent un instant après sur sa presque princesse de soeur. Elle grandit, elle aussi. S'en est presque étrange.


Demat, Aedhan... Maeve... 
Lastree...



Et voilà. Chimera est là. Le sourire sur le visage du blondinet s'étire encore plus. Cela faisait des mois qu'il ne l'avait pas vu, autant dire que les battements de coeur de leurs retrouvailles n'y allaient pas mollo. Et sans se soucier du reste du monde, il quitta la main chaleureuse de Lastree pour aller se perdre dans les bras de sa rousse mère.


Demat...


Pas un mot de plus. Y'en a pas besoin.
_________________


Revenir en haut
MSN
Medb
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2010
Messages: 14
Localisation: Gwened/Bubry

MessagePosté le: Ven 21 Mai - 18:27 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

La cérémonie elle est bien, mais elle est un peu compliquée. On dirait la même que celle avec le feu de bois, ou celle où on va cueillir des branches. Mais en pas pareil.
Je fais une moue, et décroche rapidement. Mes yeux errent à droite à gauche, se posant sur divers invités. Tiens, lui là-bas qui fait beaucoup de bruit, il me dit quelque chose. Ah oui ! A la Maison ! Le chef-égalité-avec-Père-et-Mère. C'est ça.
Je commence à connaitre du monde, finalement... Babette, de la Culture. Les mariés, bien sûr. Margot, aussi. Mmmh... C'est tout, nan ?
Enfin y a ma p'tite famille, aussi. Lastree, et puis Eo ! Il est reviendu d'Alençon tout exprès pour nous voir !
Il est devenu trop grand, mon frère. C'est l'plus fort. J'en suis trop trop fière. Peut-être qu'un jour il m'emmenera en France, pour me faire visiter... Le rêve.

Tiens, c'est fini. Ma main, dans celle de Lastree, gigote. Je ne tiens plus trop en place ; ils sont où, Père et Mère ? Ah ! La voilà.
Je souris, en voyant Chimera approcher. Elle aussi, elle est trop forte. En fait on est tous trop fort, dans la famille ! ... Moi aussi ? Qui sait ? Méfiez vous !

Des bras tendus. Mon frère y court ; je l'y rejoins. Que c'est bon d'être réunis... Enfin.
_________________


Revenir en haut
Grand_sage
Duc d'Ouessant
Duc d'Ouessant

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2010
Messages: 3 975
Localisation: Ouessant

MessagePosté le: Sam 29 Mai - 20:00 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

Les conversations se mêlaient les unes aux autres, formant un bruit de fond agrémenté de ci de là de quelques éclats de rire. Du bonheur, de la joie et de la bonne humeur planait sur les jardins du domaine. La famille, les amis, tous étaient là, bien présents, pour eux. Les festivités se poursuivaient et c'était comme si plus rien d'autre ne comptait, comme si plus rien d'autre n'existait autour. Il aurait voulu que ce moment dure éternellement. Que se créé ici un monde paralèlle, en dehors de toute réalité, excluant le monde environnant avec ses drames et ses malheurs. Que chaque invité présent continue de profiter de ce lieu, de ce moment de détente et d'allégresse.

Il voulait les étreindre et les embrasser tous. Leur dire combien leur présence comptait pour lui, comme pour Lallie. Trouver les mots pour mettre en musique les émotions n'est pas toujours simple. Envahi lui même par tant de sentiments, il doutait être en mesure de restituer oralement le contenu de ses pensées, mais il voulait tout de même essayer et dire quelques mots.

Interrompre cette fête, arracher les gens à leurs discussions était quelque part un crève coeur, mais il savait que s'il ne le faisait pas maintenant, il ne le ferait pas ensuite. Et il tenait vraiment à leur dire merci.

Il frappa vigoureusement dans ses mains pour attirer l'attention de l'assemblée. Ce qui, vu qu'il était toujours attaché à lallie n'était point chose aisée. Peu à peu, tandis qu'un l'après l'autre les petits groupes prenaient conscience de ces sonores applaudissements, le silence se fit. Et lorsque l'on entendit à nouveau le gazouilli des oiseaux environnants, signe d'un retour certain au silence, il se plaça au centre des invités et pris la parole


- Cher amis... juste quelques mots. Rassurez vous, je ne viens pas vous annoncer que nous n'avons plus de chouchen. Il y a encore des stocks conséquents pour tenir jusqu'au bout de la nuit, nous ne manquerons de rien.

Quelques rires se firent entendre.

- Non, je tenais juste à vous dire quelques mots.

Si on m'avait dit, il y a encore ne serait-ce que six mois de cela, que je serais là ici pour célébrer mon union avec la rouquine la plus célèbre des royaumes, je crois sincèrement que je vous aurait ri au nez... Si si je vous assure. Beaucoup ici ignorent sans doute dans quelles circonstances nous avons été amenés à nous rencontrer Lallie et moi.

C'était il y a à peu près un an, j'étais alors Procureur du Duché. Je reçois un jour un courrier de l'officialité, m'enjoignant de mettre en procès une dénommée la_renarde qui aurait eu des mots durs envers l'Eglise et ses représentants. L'officialité l'ayant condamné, il revenait, selon l'Eglise, au tribunal ducal de faire appliquer la sanction.

Le jour de l'audience, je vois débarquer ma lallie, tout feu tout flamme. Et là... pour notre première rencontre, pour notre premier échange, nous nous sommes copieusement disputé. J'avoue, maintenant qu'il y a prescription et parce que je sais qu'elle m'a pardonné depuis, avoir été particulièrement dur avec elle à cette occasion. Mais qui est-ce donc que cette rouquine qui s'emporte comme ça me suis-je demandé. J'étais alors loin de penser que quelques mois plus tard, elle bouleverserait ma vie de manière radicale.

C'est vraiment bizarre à dire mais c'est la politique qui nous a réuni par la suite. Lorsque Mumia m'a demandé de rejoindre une liste en préparation, je n'ai pas hésité. Pourtant quand je suis arrivé, dans les couloirs de Saint-léger à l'époque... et que j'ai retrouvé Lallie, je me suis dit... oulala ça ne va pas le faire! Au secours, sauvez moi!

Et pourtant...

Si j'avais été de ces étroits d'esprit qui cataloguent les gens à leur seule première rencontre et à ce qui se dit d'eux... sans doute ne serais-je pas là aujourd'hui. Tout comme vous, vous ne seriez pas là je pense. Heureusement pour moi je ne suis pas comme cela. Sinon je serais passé à côté d'une personne véritablement exceptionnelle.

J'ai appris à connaitre Lallie dans un premier temps. A l'apprécier dans un deuxième. Et à l'aimer tout simplement dans un troisième.

Il m'aura fallu une quarantaine de jours à ses côtés, passés à parcourir la Bretagne dans tous les sens pour présenter et défendre nos valeurs et nos idées pour qu'elle devienne indispensable à mon équilibre. Je n'oublierai jamais la douleur qui fut la mienne quand je me suis réveillé ce matin de janvier à Brest pour constater que finalement elle était reparti pour Vannes... Même si je n'ai pas voulu l'admettre et l'accepter tout de suite, je me suis aperçu à ce moment là que je ne pourrais plus jamais vivre comme avant. Pas sans elle en tout cas.

Elle a transformé ma vie. Et même si les semaines qui suivirent ne furent pas simples à gérer. Même si je sais que ma décision n'a pas plu à tout le monde. Même si j'ai fauté et me suis mal comporté vis à vis d'une personne qui pourtant m'était chère... je ne regrette pas une seconde d'avoir dévié de ma route pour aller retrouver celle qui partagera désormais mon existence pour le meilleur et pour le pire.

Parce que ça en valait tout particulièrement la peine. Et à ceux qui quelques fois, face à un choix difficile, doutent de ce qu'ils doivent faire, de la route qu'ils doivent prendre... je dirais une seule et unique chose. Ecoutez ce que vous dit votre coeur. Et suivez la voie ainsi tracée. Même si c'est difficile, même si les conséquences sont lourdes de conséquence, suivez simplement ce que vous dicte votre coeur.

Petit instant de silence, pour observer l'assemblée et chercher le regard des uns et des autres.

Je voudrais également remercier celles et ceux qui ont contribué, directement ou indirectement à ce que nous nous unissions finalement elle et moi aujourd'hui. Remercier Mumia sans qui je n'aurais peut-être pas eu l'occasion de revoir Lallie après l'épisode du Tribunal. Remercier Edmond qui m'aura poussé à bien réfléchir à mes choix pour me pousser dans la bonne direction. Remercier Môman qui - même si elle ne veut pas que ça se sache - m'aura elle aussi engagé à remettre beaucoup de choses en cause pour pouvoir être avec celle que j'aime. Remercier enfin ceux de mes amis comme Trilo qui ont su, malgré leur attachement pour Pitch, ne pas me juger pour mon choix. Merci enfin à Chimera d'avoir accepté d'officier pour notre union. Merci à vous tous.

Je ne pourrais pas non plus vous laisser repartir sans vous remercier chaleureusement toutes et tous pour votre présence amicale aujourd'hui qui compte et signifie beaucoup à nos yeux.

Mes derniers mots seront pour celle qui fait battre mon coeur. Celle sans qui ma vie ne vaudrait plus la peine d'être vécue.

Il se mit face à elle, leurs poignets toujours liés l'un à l'autre.

Merci. Merci à toi pour le bonheur que tu m'apportes. Merci à toi pour ta présence et ton soutien de tous les instants. Merci simplement d'être là ma lallie.
_________________


Revenir en haut
Trilo
Vicomte de Plougonvelen
Vicomte de Plougonvelen

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2010
Messages: 686

MessagePosté le: Sam 29 Mai - 21:09 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

Et les amis qui a un violon pour faire pleurer les donzelles?
_________________


Revenir en haut
Evania
Les invités

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2010
Messages: 5
Localisation: Alençon (voyage)

MessagePosté le: Dim 30 Mai - 09:11 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

Eva avait assistée à tout, elle était restée silencieuse.
Très préoccupée par sa situation à elle à vrai dire.
La recherche d'un amant pour penser à autre chose, une façon d'esquiver son futur époux pour s'enfuir.
Elle était heureuse pour eux mais il lui fallait partir.
Elle savait que si elle restait trop Tord lui en voudrait et la battrait encore plus.

Citation:
Et les amis qui a un violon pour faire pleurer les donzelles?


Elle pouffa de rire, un violon ! Jamais elle ne pleurait pour un violon ! Mais sous les coups ...
Elle s'approcha de Gs et lui murmura à la fin de son discours.

-Gs ? Je dois partir ... Tord me bat tout les soirs ou presque et si je veux pas trépasser il me faut partir ...
J'ai pour projet de rentrer à Vannes. Je peux compter su vous pour pas juger mon choix ? Et pour soigner les blessures causées par Tord ?
J'en peux plus ...


_________________
Fille de Mischmetal2 de Montbazon-Navailles et de Zelandra de Montbazon-Navailles (morte en couche)


Revenir en haut
MSN Skype
Pelotine
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2010
Messages: 170
Localisation: Vannes

MessagePosté le: Lun 31 Mai - 10:57 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

Pelotine écouta le discours et en fut émue pour eux , ils s'aimaient vraiment , elle aurait presque versé une larme si elle ne savait pas contenir ses émotions , de toute façon , une larme n'aurait même pas eu le temps de se former puisque Trilo se mit a hurler dans ses oreilles , qu'il voulait un violon.
La jeune épouse de Taizo , se tourna vers son mari et lui sourit , il avait les larmes aux yeux lui par contre , rien d'étonnant , Taizo était le plus démonstratif des deux , et peut être même le plus émotif.
Pel regardait la Renarde , elle qui était connue pour ses scandales , ses gueulantes , elle était finalement comme toutes , sensible et lié a un homme , par l'amour.
Toute cette journée , tout cet évènement remonta le moral a la croquemort , c'est dans ce genre de moment que l'espoir grandit dans le coeur de chacun.

_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:32 (2017)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    chateau de kergroadès Index du Forum -> les alentours du domaine -> Les jardins -> Le jardin du vieux manoir Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Page 7 sur 7

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com