chateau de kergroadès Index du Forum
chateau de kergroadès Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    chateau de kergroadès Index du Forum -> les alentours du domaine -> Les jardins -> Le jardin du vieux manoir
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Renarde
Duchesse de Poudouvre
Duchesse de Poudouvre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2010
Messages: 2 529
Localisation: Partout où n'est pas sa belle-doche

MessagePosté le: Ven 30 Avr - 23:15 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
- Brivael !!!!!! Rien n'est prêt au secour, au secour, ma robe ! Mes poulaines ! Mon voile ! Les plats ! Les fleurs sniiiiif !

(édit demain j'ai trop la flemme ce soir XD, mais en gros c'est là que se passe l'action !)
_________________


Revenir en haut
Grand_sage
Duc d'Ouessant
Duc d'Ouessant

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2010
Messages: 3 975
Localisation: Ouessant

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 12:25 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

[Appartement du Duc]

Comme il fallait s'y attendre il était en retard. Lallie aussi parait-il... Déteindrait-il sur elle à ce point de lui transmettre cette mauvaise habitude de ne jamais être à l'heure?

Il était revenu de Rennes tard dans la nuit, comptant et recomptant les bulletins de vote des Etats généraux, recommençant à chaque fois qu'une roue rencontrait une ornière faisant sursauter tout le monde et s'éparpiller les petits papiers. Les quelques tensions autour de l'évènement, le stress de bien mener l'opération à bien et le trac du mariage s'accumulaient depuis quelques jours, le laissant très fatigué.

Fatigué mais heureux d'enfin arriver au jour J. Peu importe les Etats généraux, les questions de politique et autres joyeusetés de la vie d'un homme public, rien d'autre ne comptait plus que l'évènement du jour qu'il attendait depuis le jour où ils avaient convenus, sa Lallie et lui, de franchir le pas. Elle et lui... unis officiellement. C'était finalement une évidence. Une évidence qui avait mis du temps à s'imposer à eux, contraints par ce qui faisait leurs vies respectives à leur rencontre, en ce froid mois de novembre dernier...

Il n'empêche qu'à cet instant précis, il était en retard pour sa propre union. La terreur s'emparait de lui chaque seconde un peu plus. Elle va me haïr si je suis en retard! Bon elle l'est aussi. Mais il faut que je le sois moins qu'elle. C'est le plus important. Sauver les meubles et les apparences et être prêt avant elle. Et il fallait aussi que les invités soient introduits...


- Aleeeeeeeeeex!
- Voui voui, ne criez pas je suis là.
- Va chercher les invités qui sont déjà arrivé. Et prépare toi à acceuillir les autres. Vite!
- Oui mais euh... où donc?
- Les jardins du vieux manoir. Le temps est beau aujourd'hui, ce sera parfait là bas. Lallie y tient. Réunis les là bas, le temps qu'on arrive.
- Bon très bien...
- Dépêche toooooi. Tu devrais déjà être parti!
- Oui, oui, j'y vais, j'y cours, j'y volerai presque.


Et fébrilement, il finit de se préparer, respirant profondément pour tenter de se détendre.
_________________


Revenir en haut
Trilo
Vicomte de Plougonvelen
Vicomte de Plougonvelen

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2010
Messages: 686

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 13:31 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

Cela faisait un certain temps que Trilo attendait dans le jardin pour le début de la cérémonie. Il avait bien trouvé les chaises et l'autel, ca ne pouvait qu'être là. Par contre, il manquait les futurs mariés et les autres invités.

"Pff, j'espère qu'ils n'ont pas décidé de faire ça ailleurs.? Je vais pas avoir l'air d'un phoque moi à attendre ici si c'est le cas."
_________________


Revenir en haut
mumia
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2010
Messages: 149

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 14:54 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

L'accueil, comme à chaque visite, avait été chaleureux, y compris de la part des gens de maison. Ils étaient à l'image de leur maître, à n'en point douter. On les conduisit jusque dans les jardins du château, magnifiquement entretenus, et où l'on commençait à percevoir les effets bénéfiques des rayons du soleil conjugués à une douceur sur l'évolution de la végétation.

Trilo était déjà présent, et c'est tout naturellement qu'il alla saluer leur vieux compagnon.


Revenir en haut
Aricie
Les invités

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2010
Messages: 2

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 15:59 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

C'est que ça ne rigolait pas par ici. Il ne fallait pas leur répéter deux fois les choses, avant même qu'elle demande de la rapidité un serviteur lui était tombé dessus. Elle fit signe au Slave de la suivre et entra. Pour une fois elle était à l'heure, certainement l'effet furtif qu'elle se devait d'adopter depuis quelques temps. Elle se débarrassa de la verte cape qu'elle confia à Boris puis alla saluer les personnes déjà présente. Visiblement, l'attente serait de mise, mais ce côté plein air restait agréable.

Demoiselle, que fait on s'il vous trouve ici?


Bêta, crois tu vraiment qu'il viendrait ici? Crois tu qu'il peut deviner ça alors qu'il n'a pas la présence d'esprit de me chercher à Ploermel?


Sait on jamais, vous ne pensez plus qu'à ça ces derniers temps, vous avez fini par me communiquer votre angoisse. Mais vous avez raison, c'est absurde.


Bien, alors tais toi et profites du beau temps.


Revenir en haut
La Renarde
Duchesse de Poudouvre
Duchesse de Poudouvre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2010
Messages: 2 529
Localisation: Partout où n'est pas sa belle-doche

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 16:05 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

[Devant son miroir]


- Et je me moque que tu ne m’es pas regardé, ce soir sur moi t’as posé les yeux…
- Hein ? Qu’est-ce que vous dites ?
- Hum, quoi ? Moi ? Rien, rien.


La belle servante haussa ses sourcils broussailleux dans un signe d’incompréhension manifeste. Puis s’emparant du corsage pendu au petit paravent elle déclara.


- Gast ! Z’allez être bien jolie dans c’te petiot truc-là.
- Hum…


La jeune femme abandonna la glace devant laquelle elle éprouvait son visage avec minutie quelques secondes plus tôt.


- Tu crois que dans dix ans je serais encore capable de plaire ? Quand les rides auront creusé de longs sillons près de mes yeux, sur mes joues et mon front, au coin de ma bouche… ?


De ses mains elle tâtonna son visage, comme pour s’imaginer quels seraient les dégâts des ans sur sa figure.


- La vieillesse fait partie du cycle de la vie. Ça vous arrivera à vous aussi, toute autoritaire que vous êtes, on n’peut rien contre la nature. ‘Devriez le savoir mieux que quiconque vous avec vos machins druidiques.
- Aujourd’hui je suis jeune, mais d’ici quelques années mon visage et mon corps auront changé, je ne sais pas s’il m’aimera sous cette forme. Peut-être se lassera-t-il, peut-être prendra-t-il amante et autres maitresses lubriques.
- Pour ça j’vous fais confiance m’dame. L’côté lubrique est bien ancré en vous, dans le genre polissonne vous vous placez bien.
- Qu’est-ce que ça veut dire ça ?
- Oh rien, mais z’allez pas m’la jouer sainte nitouche non plus, hein… chacun sait ici qu’tout les soirs vous remettez l’couvert. J’voudrais bien voir comme vot’ Dug trouve le temps et l’énergie pour une maitresse, alors « des » maitresses, pensez bien !
- Moui, tu as peut-être raison… continuons donc ainsi, ça lui évitera de penser à d’autres greluches mal avisées à venir rodées autour de lui.
- M’enfin il est trop vieux, il a passé l’âge d’aller la fourrer n’import’ où ! Faites un peu confiance de temps en temps. C’est pas d’ces puceaux qui dès qu’une femme passe, n’en puis plus d’désire.
- Il n’est pas vieux d’abord… Et puis va ouvrir la porte, il me semble qu’on à frappé.


Suspendant à nouveau le corsage immaculé au paravent, la belle Brivael disparu derrière et alla ouvrir la porte. Placée où elle était, la rouquine ne pouvait voir de qui il s’agissait. Bientôt la porte se referma et la voix de Brivael se fit entendre :


- C’était une servante des cuisines, elle nous a apporté de l’eau pour le bain. Quittez votre linge et grimpez donc dans le baquet que j’vous trempe.
- T’as l’intention de m’ébouillanter, c’est ça hein ? Que je devienne rouge comme une écrevisse pour que ça jure avec mes cheveux !
- Misère, grimpez vous dis-je. Je vous rappelle que vous nous sommes pressées.


Tout en bougonnant la rouquine s’exécuta. Parfois on avait peine à discerner la maîtresse de la domestique, le caractère de l’une et l’autre faisait que bien souvent les rôles venaient à s’inverser. La jeune femme entra donc dans le baquet tandis que la belle servante y déversait l’eau bouillante.


- Ahhhhhh ça brûle !
- Le Dug aime bien les pots au feu, mouhahahaha !
- Ris, ris donc ! Lorsque je sortirais de là tu riras beaucoup moins !
- En attendant vous y êtes, cessez de faire la mijaurée que je vous frotte.


Attrapant un gant de crin qu’elle trempa allègrement dans l’eau savonneuse, elle vint lui frotter le dos énergiquement.


- Tu m’fais mal, attention !
- Pauvre petite chose précieuse.
- Aie ! Tu m’arrache la peau !
- Oui comme ça vous en aurez une toute neuve. Tenez, j’viens d’arracher un lambeau de chair… Dites donc z’avez la peau sur les os. C’est maigre tout ça !
- QUOI ?
- Je plaisante, je plaisante. L’humour et vous ça fait deux.


La toilette dura une vingtaine de minutes durant lesquelles les noms d’oiseau fusèrent comme à leur habitude. Lorsque la rouquine sorti du bain, on l’enveloppa dans un linge propre avant de la pousser jusqu’au paravent pour la vêtir, enfin.
Brivael, de toutes les tâches qui jusque là lui avait été confiées, l’habillage était sans doute ce qu’elle redoutait le plus. Non pas parce qu’il était périlleux d’habiller un fauve, mais plutôt parce que ses oreilles supportaient difficilement les décibels qui s’échappaient alors de la bouche de sa maîtresse quand arrivait le moment de lui lacer le corsage.


- Aieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !
- *Slack *
- Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiilllllllllllllllllllllllle !
- *Slack* *Slack*
- Mais sois plus tendre espèce de monstre ! Humpf, Aie !
- Comment voulez vous que j’serre suffisamment si vous vous époumonez de la sorte ! Fermez là un peu, sinon ça va bailler devant ! *Slack*
- Outch ! Je m’en fiche j’ai rien à montrer !
- Pour sûr ! Vous êtes plate comme une limande ! Mais un peu d’tenue diantre, il y aura du monde ! *Slack* *Slack*
- Ah non retire-moi ça ! C’est trop, ça m’oppresse, je n’respire plus !
- Gâchez une si belle robe par vos caprices, ça jamais ! Allez tenez vous donc !
- JAAAAAAAAAAAAAAAAAAACQUUUUUUUE, AU SECOUR !!!! BRIVAEL VEUT ME TUER !!!!
- Mais ça suffit, vous allez arrêtez ce cirque ! Vous voulez qu’il m’zigouille ?!!
- JAAAAAACCCQUUUUUUUUEUUUH ! Bon sang à quoi vous paye-t-on ? A regarder pousser les marguerites !!!



La réaction de la servante ne se fit pas attendre elle plaqua vivement sa main contre la bouche de sa maitresse pour l’empêcher de continuer à pousser des cris de gorets qu’on égorge.


- HUM HUMB HUMMMMMB HUMBBBM !!!!!
- Oui, oui !


Quelle poigne cette Brivael elle avait plaqué sur le lit la rouquine, en prenant soin de bien lui enfouir la tête dans les draps pour la faire taire, tandis qu’elle s’était assise dessus de tout son poids pour terminer de lacer le haut du corsage. Drôle de spectacle que celui-ci.






_________________


Revenir en haut
Margot MLW
Dame de Bourg Blanc
Dame de Bourg Blanc

Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2010
Messages: 873
Localisation: Vannes

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 16:23 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

Arrivée tout en discrétion... Ça va, pas trop de monde, ce n'est pas à elle de faire le tour de tout le monde!!
Margot aime entendre bruisser le tissu de sa robe à chaque pas. Une demoiselle, ça se refait pas!!




Elle s'approche du Duc de Gwened en souriant. Elle lui avouera pas, mais il lui a manqué, lui, et sa femme, et Alie, qu'ils ont l'air d'avoir perdu en chemin... Vannes était vide sans eux.
Il se trouve en grande discussion avec Messire Trilo, qu'elle n'a fait que croiser chez Dénéthièvre. Occasion peut être de discuter un peu... Encore que ces hommes semblent bien sérieux...

Demat messires!! Non non, elle résistera à l'envie de révérencer, en plus le décolleté n'est pas si profond...
Quelle belle journée pour un mariage....


_________________


Revenir en haut
MSN
Trilo
Vicomte de Plougonvelen
Vicomte de Plougonvelen

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2010
Messages: 686

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 16:47 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

Trilo fut heureux de voir Mumia arriver.

Salut Mum, alors ton voyage chez nos grands voisins, il fut comment?


Demat damoiselle,

bienvenue dans le Léon. Ca me rassure de vous voir ici. Je commençais à me sentir un peu seul.

Bon on va voir un coup en attendant que les tourtereaux décident de montrer leur minois.

_________________


Revenir en haut
Margot MLW
Dame de Bourg Blanc
Dame de Bourg Blanc

Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2010
Messages: 873
Localisation: Vannes

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 17:02 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

Boire un coup?? Hmmm, ne pas se montrer trop gourmande à l'avance... La soirée promet d'être longue... Encore que, elle s'en fiche, personne pour la surveiller tant que les Baron et Baronne d'Arz ne sont pas là...
Et puis en plus, si elle voulait une excuse supplémentaire, elle est du mariage de son parrain, donc pas tous les jours, donc il faut en profiter!!!


Trugarez messire Trilo. Appelez moi Margot, ça fait moins pompeux...

Une chope à la main, on a toujours l'air occupé... Et puis quoi de mieux pour détendre...
_________________


Revenir en haut
MSN
Tuale


Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2010
Messages: 4

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 17:03 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

On m’avait collé sur la tête une couronne de fleur de saison, et affublé d’une robe qui m’empêchait de galoper à mon aise. Je bougonnais seul dans mon coin, ce jour qui normalement était censé m’emplir de joie, était le plus funeste. Brivael m’avait abandonnée pour aller s’occuper de mère, Eachan devait encore dormir, et j’étais seule jeter en pâture à tous ces visages que je ne connaissais pas ou très peu.


Jamais je ne m’étais sentie si désœuvrée qu’à ce moment précis. Je tournais frénétiquement la tête à la recherche de visages familiers. Les larmes me vinrent d’ailleurs très rapidement mais trop orgueilleuse pour les laisser couler, je les retenais avec force. Je ne comprenais pas la joie de Mère. Son vrai mari c’était Père, pas ce de vieux tout rabougris. J’avais vu déjà plus vieux, Brivael, par exemple, mais la colère m’empêchait d’être objective. D’ailleurs que sait-on de l’objectivité quand on a que cinq ans ?


Par chance je reconnu au loin mon parrain. Je ne l’avais pas vu depuis bien longtemps, je ne sais pas si lui se souvenait de moi. Peut-être que j’avais trop grandis pour qu’il se souvienne. Ça se trouve il ignorait même que j’étais sa filleule. Si marraine était là, sans doute ne m’aurait-elle pas oubliée elle. J’hésitais quelques instants à le rejoindre. J’éprouvais la distance qui me séparait de lui. Il me faudrait zigzaguer entre les invités, faire attention à ne pas me faire écraser ni bousculer. C’était quelques mètres tout au plus, mais la peur me rendit la distance infiniment plus longue. Je n’osais bouger de l’endroit où j’étais. Pourtant fuir d’ici aurait sans doute été la solution.


Finalement après quelques tergiversations, je me m’y à courir entre les personnes présentes, écrabouillant quelques pieds au passage. Arrivé à hauteur de Parrain, je plantais mes émeraudes dans ses yeux et restait là, immobile sans broncher. Je ne savais pas quoi lui dire.
_________________


Revenir en haut
Chimera


Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2010
Messages: 17

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 17:41 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

Arrivés dans le jardin, quelques membre de la future assemblée sont déjà présents. Visages familiers qu'elle salue d'un sourire timide. On ne passe pas de nostalgie profonde à pure gaité en un claquement de doigts.
Les futurs époux demeurent introuvables. Préparatifs, quand vous nous tenez...
La baronne, vannetaise, amie... a un éclair de conscience. Elle se tourne vers leur guide.


Dites.... aotrou... Lallie a-t-elle besoin d'un coup de main pour ses préparatifs?

Lallie n'était pas seulement l'une des protagonistes de la cérémonie du jour, à laquelle elle venait en tant qu'officiante. Elle était également amie, soeur, fille, parfois mère...
Les prunelles demeurent fixées sur le jeune visage, dans l'attente d'une réponse.

_________________


Revenir en haut
Alex Thérieur
secrétaire du duc

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2010
Messages: 80
Localisation: Ouessant

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 17:57 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

- Je ne saurais vous le dire Baronne. Mais je vais de ce pas lui poser la question.

Il s'inclina respectueusement et partit en quête de la future épouse.
_________________


Revenir en haut
Jacques de Bauer
Clan

Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2010
Messages: 34

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 18:31 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

[Appartements du Duc]

Il était devant la porte, planté là droit comme un i. Pas de geste superflu comme d'habitude. Il avait laissé entrer la future mariée accompagnée de celle qui lui servait de gouvernante puis refermé la porte sur elle pour surveiller le couloir. Dans le même temps il tendait l'oreille à l'affût du moindre cri. Et des cris il y en avait eu. Il avait compris que la gouvernante la brûlait avec de l'eau chaude. Et le bruit du crin sur la peau de la rouquine avait dû être entendu jusqu'au fond des bois avoisinants. Pas étonnant qu'elle avait crié.

Plus ça c'était calmé. Jusqu'à ce qu'il entende hurler son nom plusieurs fois, suivi de grognements étouffés. Oui comme un étouffement. Diantre on l'étouffe?

Il se retourna brusquement, plus vite que l'éclair et ouvrit la porte à la volée pour trouver la rouquine la tête sous les draps, et une Brivael littéralement avachie sur elle en train visiblement de lui nouer le corsage.


- Ca va?

La gouvernante lui affirma que oui, que comme ça Lallie arrêtait de crier pour un oui ou pour un non et qu'elle pourrait sans doute être prête avant les prochaines Pâques.

Il acquiessa, puis referma la porte et reprit sa position d'attente. Un sourire sur les lèvres en plus... Sourire discret, mais sourire quand même...


Revenir en haut
zabou
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2010
Messages: 63

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 19:12 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

Zabou avait bien tenté de donner le change un moment alors que leur guide les avait accueilli avec autant de cérémonie mais ... chassez le naturel, il revient au galop.

Le suivant, au bras de son mari, elle avait furieusement mis à mal sa chevelure à se demander de la sorte la signification profonde de ..... VIP.

Variante des Impossibles Peronnelles... Non sans doute pas quand même... Véritables Invités Prestigieux.. Ah oui, tout d'suite, ça en jette plus..

Heyyyy!! Oban r'garde, tout le monde est là!!! 
Demat d'an holl!! Comment qu'vous allez? Margot, ma chérie, besoin d'un chaperon héhé?

N'y tenant plus, elle tirait sur le bras qui jusque là la pressait de hâter le pas et vint planter de joyeuses bises à leurs amis. Quel bonheur elle éprouvait en cet instant de les revoir tous. Manquaient cependant les héros du jour et souriant émue au souvenir de l'union qui l'avait liée à Oban, elle plaisanta:

Doit on parler d'un nouveau kidnapping pour une union?



Revenir en haut
Scarlett
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2010
Messages: 54
Localisation: sur les talons de ma brue

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 21:12 (2010)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie Répondre en citant

Elle avait fini de faire son petit tour du château ... Il était plus que temps de pointer le bout de son nez dans les jardins pour le mariage de son fils avec la rouquine. C'est pas que ce mariage lui faisait plaisir ... Faut pas exagérer non plus ... Mais après tout elle aurait pu tomber sur une brue faite en guimauve ... Une espèce de truc collant et moelleux, dégoulant de miel, poisseux à souhait ! Là au moins, ça avait de la gueule d'être la belle mère d'une hystérique ... Bon c'était quand même pas une raison pour la laisser faire ce qu'elle voudrait ... Non non non ! Foi de Scarlett ! La rouquine avait intérêt à bien se tenir !

Elle arriva dans ce qu'on appelait ici le jardin du vieux manoir. Lieu choisi par les futurs pour leur mariage. Il y avait déjà du monde mais elle ne connaissait que très peu de gens. Môman n'avait qu'une idée en tête. Faire attention à ne pas faire honte à GS ! Pas tout de suite en tout cas ... Quand la cérémonie sera passée, que la fête battrait son plein, il sera toujours temps de prendre toute l'envergure qu'elle voudrait, juste pour le plaisir, le plaisir de rire, le plaisir de faire tourner Lallie en bourrique.

Môman portait ses couleurs ! Du rouge ! Un rouge violent, pétillant, ferrarisant ... Couleur qui allait merveilleusement à Scarlett la brune et qui avait le pouvoir d'éteindre immédiatement La Renarde si jamais elle s'approchait trop près ... Le rouge pour une rouquine était mortel ! Ainsi la brue n'approcherait pas ! Bon débarras !

Dans sa grande bonté, Môman avait demandé à Thérèse et Joseph d'aider le personnel de la maison pour ce jour exceptionnel ... Ca serait la participation maternelle à la préparation des festivités. De plus, elle aurait des échos intéressants de la maison. Les domestiques sont une source intarrissable de ragots plus ou moins vrais mais toujours croustillants. Ca peut toujours servir.

Scarlett arriva souriante au milieu des invités, salua tout le monde en souriant et se mit dans un petit coin ... tranquillement, en attendant que les uns et les autres se retrouvent entre vieilles connaissances. Elle, elle aurait sa part de conversation un peu plus tard. Pour le moment elle observait les uns et les autres. Elle restait sage et sourainte ... Un véritable ange ... Ainsi tout le monde constaterait que Lallie est mauvaise langue et menteuse de surcroît ... Il serait de notoriété publique que Môman était une femme charmante.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:29 (2017)    Sujet du message: THE Mariage du siècle - Grand Sage et Lallie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    chateau de kergroadès Index du Forum -> les alentours du domaine -> Les jardins -> Le jardin du vieux manoir Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 1 sur 7

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com